Total des visites 247208

Onacam au Centre de la Cérémonie de Commémoration de l'Armistice du 11 Novembre 1918

Cimetière des morts de la 1ere guerre mondiale Cimetière des morts de la 1ere guerre mondiale

La cérémonie du 11 novembre de chaque année est une commémoration de mémoire qui marque la cessation de la Première Guerre Mondiale de 1918. Cette guerre qui avait été à l’origine de nombreuses pertes matérielles  et humaines causant ainsi  la mort glorieuse de nombreux soldats communément appelés « LES POILUS » a opposé les Armées des alliés composées  de la Grande Bretagne, la France et les Etats unis auxquelles étaient intégrés les « TIRAILLEURS SÉNÉGALAISE» contre l’Allemagne.  

Ces «Tirailleurs sénégalais », héros de guerre venus d’Afrique, de Madagascar et d’ailleurs étaient tous des « poilus ».

L ’origine du mot  « poilus » vient du fait que, sous les contraintes de la dure épreuve des tranchées, les soldats  n’avaient pas le temps de s’occuper de leur toilette, encore moins, de se raser ; si bien qu’au sortir des hostilités, ils étaient tous sales, crasseux et portaient une longue barbe.

Le 11 novembre est donc devenu un jour de souvenir et de recueillement qui consacre la signature de l’armistice du 11 Novembre 1918 marquant ainsi la fin de la 1ère Guerre Mondiale communément appelée « la sale guerre » ; celle-là qui a entraîne une immense boucherie ayant endeuillé des milliers de familles avec plus de Dix-huit (18) millions  de morts.

L’Afrique, à travers  sa force noire, se sevrant ainsi de ses héros a largement contribué à la libération de l’Europe. Les tirailleurs Sénégalais, véritables machines de guerre ont participé aux cotés de la France dans la victoire finale, rétablissant ainsi l’équilibre du monde.

Au Cameroun, cette commémoration est régulièrement célébrée par le Haut-Commissaire de Grande Bretagne au « War grave » au « Botanic garden » de Limbe dans la Région du Sud-Ouest et par l’Ambassadeur de France au « Monument Leclerc » de Yaoundé avec la participation de nombreux Anciens Combattants, membres de l’ONACAM.

Cette année, contrairement aux habitudes, le Haut-Commissaire de Grande Bretagne l’a organisée à Bamenda, Chef-lieu de la région du Nord-Ouest le 09 novembre 2014 au cimetière de « Up Station ». Selon certaines sources, ce changement de site avait pour but, de permettre la participation d’un plus grand nombre d’Anciens Combattants de la Couronne britannique qui jusque-là, n’étaient représentés à Limbé que par une délégation qui ne dépassait guère quatre (04) Anciens Combattants. C’était pour donner satisfaction aux Anciens Combattants ressortissants de la Région du Nord-Ouest que cette décision aurait été prise par le Haut-Commissaire.

C’est donc dans le cadre d’un grand culte de circonstance qu’elle a été célébrée sous la présidence de Son Excellence Monsieur le Haut-Commissaire de Grande Bretagne par un pasteur anglican en présence des membres du corps diplomatique invités, certaines autorités camerounaises, notamment le Secrétaire Général de la Région du Nord-Ouest, de plusieurs Anciens Combattants venus de plusieurs Départements de cette région et Anciens Militaires en résidence à Bamenda. Malheureusement nous n’avons pu avoir les images de cette célébration.

A Yaoundé, elle a été célébrée au Campus de l’Ambassade de France, sous la présidence de Madame Christine ROBICHON Ambassadeur de France, accompagnée de Son Excellence  MEBE NGO’O Edgard Alain, Ministre Délégué à la Présidence Chargé de la Défense sous un ciel radieux. Y étaient également conviés, les Secrétaires d’Etat à la Défense respectivement Chargés de la Gendarmerie Nationale et des Anciens Combattants et Victimes de Guerre. On y notait également la présence de certains Chefs de missions diplomatiques, le Chef d’Etat-Major des Armées, du Secrétaire Général du Ministère de la Défense ainsi que plusieurs Généraux des Forces Armées camerounaises, Le Colonel ® Alfred FULLER, Directeur Général de l’Office National des Anciens Combattants, Anciens Militaires et Victimes de Guerre du Cameroun qui était à la tête d’une délégation de quinze (15) Anciens Combattants, quatre (04) veuves, de quelques responsables de l’ONACAM et plusieurs invités civils.

Le programme de la cérémonie portait sur les articulations suivantes :

  • la montée des couleurs,
  • une évocation historique,
  • une remise de décorations,
  • une lecture par les élèves de grand Fustel,
  • un dépôt de fleurs par les élèves de grand Fustel,
  • un dépôt de gerbe, suivi d’une minute de silence,
  • une réception à la Résidence de France.

Après la mise en place de l’ensemble du dispositif, le Chef de Détachement de Coordination Militaire a procédé aux  commentaires sur le déroulement de la cérémonie. C’est à 10H30 que Madame Christine ROBICHON, Ambassadeur de France avait fait son entrée à la place des cérémonies, en compagnie de Son Excellence MEBE NGO’O Edgard Alain Ministre Délégué à la Présidence Chargé de la Défense. Après la

montée simultanée des couleurs des drapeauxcamerounais et français, un détachement de la Musique des Armées camerounaises a interprété les hymnes nationaux des deux pays, suivi de la revue des troupes par les deux autorités (française et camerounaise).

La revue des troupes terminée, une évocation historique a été faite par le responsable du service de la communication à l’ambassade de France.

La cérémonie s’est poursuivie avec la remise de décorations à deux Anciens Combattants à savoir : les Adjudants-Chefs à la retraite EKANGA Eugène et NKOM André qui se sont vus attribués chacun en ce qui le concerne, la Médaille de la Reconnaissance de la Nation pour les services rendus. A l’issue de cette remise de décorations, il s’en est suivi la lecture de brefs textes

évocateurs préparés pour la circonstance et un dépôt de fleurs au pied du mat aux couleurs par les élèves de Grand Fustel suivi du dépôt d’une gerbe de fleurs portée par deux élèves de grand Fustel par leurs Excellence Monsieur le Ministre Délégué à la Présidence Chargé de la Défense et Madame l’Ambassadeur de France. Après ce dépôt de gerbe de fleurs, une minute de silence a été observée avant le salut aux autorités sous l’exécution de la Madelon interprétée par le détachement de la Musique des Forces Armées Camerounaises.

La cérémonie s’est terminée par un vin d’honneur offert en toute convivialité par Son Excellence Madamel’Ambassadeur dans sa résidence à tous les invités qui au sortir de la Résidence de France, étaient visiblement satisfaits.

(é) Colonel Alfred FULLER

SED/CACVG

Secrétaire d’État chargé des anciens Combattants, Anciens Militaires et Victimes de la Guerre du Cameroun

Communication

Vœux de Nouvel An et reprise des activités de la CPAA Au lendemain des fêtes de fin d’année 2016 et de la célébration du nouvel an 2017, je suis particulièrement heureux de vous souhaiter mes vœux les meilleurs pour l’année 2017 ; pour vous-mêmes, vos ... (23 Déc 2016)
L’ONACAM aux festivités du cinquantenaire a Yaoundé C’est d’un pas cadencé au rythme de la musique de la Sûreté Nationale et sous le commandement du chef de bataillon ® MBASSI Daniel, par ailleurs Délégué Régional du Centre, que le détachement de ... (30 Nov 2016)
Protocole d’interview CELCOM/ONACAM Protocole d’interview Monsieur le Directeur Général, Au moment où le Cameroun commémore le 38éme anniversaire de son Unité nationale qui coïncide avec la célébration du ... (30 Nov 2016)
Offre d’emploi Recrutement d’un Officier retraité de Gendarmerie dans une société implantée à Yaoundé au Cameroun. Le Directeur Général de l’Office National des Anciens Combattants, Anciens Militaires et ... (04 Fév 2015)
Appel à candidature - appel d’offre Deux chauffeurs de camion Un mécanicien polyvalent confirmé (ayant d’excellentes connaissances sur moteurs essence et Diesel, capable de gérer un parc automobile). Les candidats intéressés ... (04 Fév 2015)

Partenaires

World Veterans Federation

SCAA